top of page
Inventaire407_edited.jpg

École de la vue


1985-10-25 Schule des Sehens
.pdf
Télécharger PDF • 34KB

Expositions chez Westernhagen et au Zentrum


Deux galeries se sont à nouveau installées dans le Belgisches Viertel : Westernhagen dans la Bismarckstr. 33 et - un peu plus tôt - "Zentrum" dans la Venloer Str. 21. Chez Westernhagen, on peut voir les tableaux du Français Peter Valentiner, né à Copenhague. Une "école du regard" s'offre ici au spectateur. La superposition de plusieurs couches de peinture et l'imbrication de formes asymétriques variables créent une impression d'espace. Celle-ci laisse tout d'abord ouverte la question de l'avant et de l'arrière, de ce qui s'étend dans la profondeur et de ce qui en sort.


Valentiner a travaillé auparavant avec des filets de camouflage, avec lesquels il enveloppait différents objets. Il a transposé la conception formelle des filets de camouflage sur la surface de la peinture. La réalité est camouflée. Ou son absence. L'observateur peut décider. Ce qui est sûr, c'est que Valentiner est passé maître dans l'art de jouer avec les couleurs, les formes, la lumière et les ombres.


"Zentruin" présente les photos de l'Éthiopien Yohannes Gedamu, qui vit depuis cinq ans à Cologne. Ils séduisent avant tout par l'accès sûr de l'Africain aux moyens stylistiques de l'art européen du 20e siècle. Les couleurs de ses œuvres rappellent par exemple celles de Klee ou de Dix. Les possibilités d'interprétation sont toujours multiples, comme lorsqu'une femme noire porte un enfant blanc sur son dos.


(Exposition chez Westernhagen jusqu'au 19 novembre, au "Zentrum" jusqu'au 5 novembre).


EvS


Comments


bottom of page